mercredi 30 mars 2016

À propos du Druidisme



Une vidéo-conférence qui mérite d'être connue de M. Michel-Gérald Boutet | Druide Boutios



Alliance Des Nations 2010 Les Druides du Québec

À ré-écouter 

:)

Quelques éléments importants de la conférence à reléver : 

La Prophétie de la Morrigan et l'Âge de Miletonens (Âge du destruction), l'Âge de Kali Yuga (védique). 

La Morrigan est connu dans les texte irlandais comme La Grande Reine; déesse des batailles, de la mort et de la fertilité. Lors de la Bataille de Mac Tured, après avoir saluée la victoire, elle y prophétise aussi la fin du monde :   
« Je ne saurai voir un monde qui me sera cher :
L’été sans floraison,
Le bétail sera sans lait,
Les femmes sans conscience,
Les hommes sans valeur,
L’honneur sera bien court
Des conquêtes sans roi…
Des bois sans mât.
La mer sans frai…
Faux jugements des vieillards.
Faux précédents des juges,
Chaque homme un traître.
Chaque fils un voleur.
Le fils ira dans le lit de son père,
Le père ira dans le lit de son fils.
Chacun le beau-frère de son frère.
Il ne cherchera pas de partenaire hors de son toit…
Des temps mauvais, le fils trahira son père,
La fille trahira sa mère. »

Cath Maige Tuired: The Second Battle of Mag Tuired          (texte gaélique)


Héritage de la civilisation indo-européenne

Comparaison avec l'hindouisme 

Allant jusqu'aux légendes de l'ancienne Hyperborée, les relations existantes entre les diverses cultures héritières des fondements de la civilisation indo-européenne ne sont plus à prouver.

Comme le mentionne Boutios, les sages de l'antiquité voyageaient beaucoup. Les échanges et partages entre les peuples des continents étaient beaucoup plus possible qu'on le croit aujourd'hui.



''Remarque importante
Le Druidisme comme la plupart des spiritualités païennes antiques se définit sur des critères culturels et non raciaux. Les Druides étaient les guides spirituels des Celtes simplement par ce qu'ils étaient issus des populations celtiques. Les autres populations avaient leurs propres hiérarchies sacerdotales, que les Druides respectaient, et avec lesquels ils avaient de nombreux échanges 

Pour les correspondances, je ne peux que vous référer au site web de Boutios où il fait une splendide introduction, en voici un petit extrait particulièrement sur les âges :

Correspondances : 
''
Les 4 Âges:

Krita Yuga: Aes Nemeti, ou Aes Auri = l'Âge sacré ou Âge d'or;
Tretà Yuga: Aes Bolgi, ou Aes Uirioni ou Aes Arganti = l'Âge fulgurant ou Âge de Vérité, ou Âge d'Argent;
Dvàpara Yuga: Aes Danuos, Aes Assi = l'Âge du Don, ou Âge de bronze;
Kali Yuga: Aes Miletonens ou Aes Rocritii, ou Aes Isarni = l'Âge de l'agitation ou Âge du fer.
'' - Boutios

À propos de l'Àge de Kali Yuga
Une vidéo pas trop mal :

Kali Yuga End of the Cycle



Interconnection entre Druidisme et Chamanisme

Dans la vidéo, Boutios prend l'exemple des points cardinaux et des couleurs associées.



Dans le druidisme, comme Boutios l'explique, les couleurs sont plutôt comme ci :

Nord = Noir  (sombre puisque ni le soleil ni la lune n'y vont jamais)
Est = Blanc  (clair, levée du soleil)
Sud = Jaune  (brillant les deux luminaires le parcours)
Ouest = Rouge  ( couchée du soleil)

Rapidement, le chamanisme est un vocable utilisé de nos jours pour nommer une sapience ancienne associée aux hommes et femmes médecines, sage femme , etc. Le chaman est en communication avec les esprits des ancêtres et de la nature. On retrouve les origines du chamanisme en Mongolie.   

Une étude suggérée à lire :

Connexions entre le néo-chamanisme et le néo-druidisme contemporains.



Astrologie Druidique et Ogham

L'étude du ciel nocturne étoilé, des constellations, de l'horloge cosmique, ... est au coeur des premières sapiences et du druidisme.




Les Oghams

Plus qu'un alphabet, une sapience. Un reflet de notre monde, du cosmos.

5 groupes, tous associés à des correspondances (arbres, aspect du divin, etc.)




En référence :

Les Druides et l'astrologie

Les Druides et l'Astrologie- tome 2

Par Michel-Gérald Boutet


De la quête personnelle 

Boutios dit ''(...) les Druides ne voulaient évangéliser qui que se soit...'' Entendons ici un point fort simple : la relation avec le monde et le divin est personnelle (nous sommes tous et toutes en relation avec l'univers). L'imposition chrétienne dogmatiques (comprendre : des religions monothéistes statiques (figées dans le temps)) est à l'opposition de cette idée. Bien entendu, l'étude druidique prenait du temps et de la sagesse (10 à 20 ans !); mais bien qu'il veillait à la célébration des rites, le druide n'agissait certainement pas comme un curé!



''Les Druides de l'antiquité ne voulaient pas écrire la doctrine sacrée.
Cette volonté ouvertement affichée avait notamment pour objet de ne pas figer le Verbe dans des mots humains.''  - Groupe Druidique des Gaules 

C'est en quelque sorte la recherche du saint-Graal des chevaliers de la table ronde... Mais, tout en sachant que cette quête reste symbolique et que cette légende du Moyen-Âge est crhystianisée.

La croyance est finalement une recherche. Comprendre pour croire, croire pour s'élever. S'élever par une quête de la vérité.

Nous retrouvons cette splendide poésie dans le ''Dialogue des Deux Sages '' dont nous comprenons que trop fragmentairement la méditation :

''128. Et toi, ô jeune disciple, de qui es-tu le fils ?
NÉDE REPONDIT
129. Ce n'est pas difficile : Je suis fils de Poésie68,
130. Poésie, fille de Réflexion, 
131. Réflexion, fille de Méditation, 
132. Méditation, fille de Science, 
133. Science, fille d'enquête,
134. Enquête, fille de Recherche,
135. Recherche, fille de Grande Science,
136. Grande Science, fille de Grande Intelligence, 
137. Grande Intelligence, fille de Compréhension, 
138. Compréhension, fille de Sagesse,
139. Sagesse, fille des Trois dieux de Dana.''
- Le Dialogue des deux Sages 



Aucun commentaire:

Bannière

Messages les plus consultés